rénovation d'espace

Remettre un lieu au goût du jour, faire entrer la lumière, utiliser des matériaux modernes, tendances et contemporains: c’est rénover un espace. La découverte des lieux, les personnalités des occupants et leurs modes de vie sont très importants dans le processus de rénovation. Se confronter à des espaces anciens, sombres et dépourvus de modernité c’est tout le défi d’un décorateur d’intérieur. En tenant compte des idées des propriétaires, le projet est toujours représenté en 3D afin de visualiser le résultat, il pourra être exécuté après validation.

Rénovation du quotidien

Dans n’importe quelle rénovation d’espace de vie, on cherche à rentabiliser l’espace en réaménageant l’ensemble dans le but de gagner en fonctionnalité, en esthétisme mais surtout en bien-être. La rénovation de l’ensemble du logement peut souvent amener à modifier des cloisons pour faciliter la circulation en jouant avec les volumes et permettre de faire entrer la lumière extérieure. En rentrant chez soi, on veut retrouver une ambiance apaisante, cosy et agréable.  Avec de bons artisans, en s’adaptant aux contraintes des lieux, il est possible de repenser les mètres carrés avec des solutions malignes et esthétiques. On rêve de lieux qui respirent la modernité, il faut donc remplacer les meubles démodés contre du mobilier intemporel dont on ne se lassera pas. Place à une décoration contemporaine. On commence par déceler le potentiel des lieux pour ensuite redistribuer l’espace pour une configuration tout autre qui redonnera vie à la pièce. Grâce à la peinture, le papier peint, les carreaux de faïence, le parquet, on peut rafraîchir une pièce entière. On essaye au maximum de pouvoir garder des éléments existants afin de réduire les coûts. Un point important: bénéficier d’un bon réseaux de professionnels pour garantir la qualité de la rénovation.

Des espaces adaptés

Dans la rénovation de son intérieur, on peut aussi conserver des éléments anciens et les mêler à des matériaux modernes et innovants, c’est le style vintage. Pour la cuisine comme pour la salle de bain ou le salon, le style dépend de chacun (classique, contemporain, vintage, moderne…etc) tout est permit pourvu qu’on opte pour de l’intemporel. On ose mais en étant sûr de ne pas se lasser avec le temps. La cuisine est un lieu traditionnel de partage, d’expériences culinaires où l’on aime disposer d’un agencement adapté. Les finitions prédominantes sont le blanc, le noir  ou encore le bois qui réchauffe surtout à l’état brut sur un plan de travail. Pour les espaces restreints par exemple, un robinet encastré permet d’augmenter la profondeur de l’évier et donc d’optimiser la taille du plan de travail. Des astuces futées permettent d’optimiser l’espace dans cette pièce où l’ergonomie est un élément important, on utilise les angles pour maximiser les rangements avec des étagères et des tiroirs pratiques et accessibles.

cuisine ergonomique

Dans les autres pièces de la maison, on opte pour des étagères murales derrière un escalier, des niches, des placards et dressings encastrés dans les murs surtout dans des pièces où chaque mètre carré compte. Au sol, pour recouvrir de vieux revêtements, le parquet est idéal. Les niches et les commodes encastrées habillent naturellement les murs. Lorsque les espaces sont sombres, avec peu de lumière extérieure on utilise des matériaux clairs comme de la laque blanche, une peinture sobre et un bois clair. Les habitudes quotidiennes des occupants sont des éléments clés pour définir une nouvelle implantation (double vasque, taille de plan de travail, coin repas, types de rangements, fréquence d’utilisation, choix des matériaux…etc). La rénovation de cette salle de bain à Rouen a métamorphosé l’espace avec de nombreux rangements ANG sur-mesure, on obtient une pièce conviviale, moderne, agréable avec des lignes épurées.

Rénovation de salle de bain ANG

Pour toute rénovation, l’enjeu esthétique est important, le rendu final doit correspondre à la demande en terme de fonctionnalité et de confort d’utilisation. Les espaces de vie évoluent en permanence et notre quotidien aussi, ce qui ne change pas c’est le besoin de se sentir bien chez soi.

10 juin 2016